mardi 22 septembre 2009

Aggravation d'une agoraphobie. Quoi faire?

Agoraphobie Deroxat Psychiatre
Je suis atteinte depuis maintenant 9 ans d’agoraphobie. Après une période de deux mois où je ne sortais plus de chez moi, je me suis forcée et réhabituée à aller jusqu'à la ville la plus proche à 8kms. C’était handicapant mais j’arrivais au moins à aller dans les boulangeries, au supermarché, chez les copains etc ....

Je n’ai jamais eu de médicament à part l’essai d’un comprimé de Deroxat après lequel j’ai cru mourir et tomber dans les pommes.
 
Depuis 3 semaines les choses ont changé et je fais des crises d’angoisse sans raison apparente à mon domicile, alors que je n’avais jamais eu d’angoisses chez moi. Dès le réveil, je stresse de faire une crise, j’essaie de me contrôler pour ne pas en faire mais malheureusement je finis par en avoir.
 
J’ai tous pris en médecine douce depuis ces 3 semaines : Spasmine, Euphytose, huile essentielle de lavande, alcool de menthe, Mag2 magnesium et Sédatif pc. Rien n'y fait....
Depuis 5 jours je prends 1/4 de Lexomil le matin et 1/4 vers 15h ou 16h. La plupart du temps cela ne me détend pas…
Qu’est ce qui  m’arrive ? Pourquoi je me sens comme ça d’un coup? 
Mon médecin m’a prescrit du Seroplex 5mg mais j’ai peur des effets secondaires.
Pensez-vous que je puisse couper le comprimé de 5mg en 4 donc prendre ¼ de comprimé et augmenter peu à peu pour que mon corps s’habitue ? 
 
D’après ce que vous nous racontez, il semblerait que vous souffriez bien d’agoraphobie associée à un trouble panique. Nous avons vu lors de précédentes questions qu’il s’agissait d’un problème pouvant être très invalidant et votre histoire nous le prouve !
L’agoraphobie et le trouble panique sont des maladies dont la symptomatologie fluctue au cours de la vie d’une personne. Il semblerait que vos troubles se soient aggravé récemment avec une autonomisation des crises d’angoisse ou attaque de panique : auparavant, l’idée de s’éloigner de chez vous pouvait provoquer une crise ; actuellement la simple idée de faire une crise à votre domicile suffit à vous en faire une.
Il est possible que cette aggravation récente s’apaise dans les prochaines semaines, mais il est aussi fort possible que cela continue si vous ne suivez pas un traitement.
 
Les meilleurs traitements actuels de l’agoraphobie sont les thérapies cognitivo-comportementales et les antidépresseurs du type inhibiteurs de la recapture de la sérotonine (ISRS). Il semblerait qu’il vous soit pour l’instant difficile d’accéder à un psychothérapeute cognitivo-comportemental, il faut donc opter pour la deuxième solution pour l’instant.
 
Le Seroplex (Escitalopram) prescrit par votre médecin est un ISRS. C’est donc un traitement adapté.
 
Les personnes ayant développé un trouble panique ont tendance à s’inquiéter des effets secondaires, pourtant anodins, que l’on peut développer les premiers jours du traitement antidépresseur. C’est sans doute ce qui s’est produit quand vous aviez pris du Deroxat…
Pour éviter cela, il est tout à fait possible de débuter avec ¼ de comprimé et d’augmenter d’un autre quart tous les 2 jours.
 
Je vous rappelle qu’il est souvent nécessaire d’attendre 3 semaines avant d’avoir les effets bénéfiques du traitement, période pendant laquelle une prise passagère de benzodiazépines (type Lexomil (Bromazepam) ou Xanax (Alprazolam)) peut être nécessaire.

3 commentaires:

  1. j'aimerai bien m'en sortir aussi de ces attaques de paniques et d'angoisses

    RépondreSupprimer
  2. j'aimerai sortir de mon agraphobie et je n'y arrive pas ...j'ai essayer plusieurs mèdicament mais n'y fait.....je vis dans la peur aider moi

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour, je souffre aussi d'agoraphobie elle se déclanche tres vivement dans les supermarchés, je fais des excercices de respiration mais sincerement la seule chose qui à fait que j'en ai plus c'est un médicament (prescrit); je suis bipolaire et 50% des bipolaire sont agoraphobe, bon courrage à tous car c est dur!

    RépondreSupprimer