vendredi 10 février 2012

Stress au travail


Le stress au travail est un mal fréquent de notre époque. Il existe cependant certains moyens pour le combattre: l'activité physique, les loisirs, la relaxation, voire la psychothérapie... Merci à Thomas pour cette question.

Stress travail psychiatrie psychiatre
J’ai changé de travail il y a quelques mois. Mon nouveau chef est très exigeant. Je sors souvent tard du bureau et quand je rentre à la maison, je pense encore au boulot. La nuit, j’ai du mal à m’endormir et le matin je suis fatigué. J’ai l’impression que je ne vais pas réussir à tenir comme ça très longtemps.
 
Le stress lié au travail est un mal fréquent de nos sociétés modernes. La recherche de la productivité à tout prix a des conséquences fâcheuses sur la santé physique et mentale conduisant parfois à une grande souffrance.
 
Prévenir le stress au travail est un problème complexe et multidisciplinaire. A son échelle, la personne stressée a cependant à sa disposition quelques moyens pour mieux vivre.
 
Des règles simples, et pourtant souvent négligées, permettent d’être moins stressé. La pratique régulière d’une activité physique est extrêmement bénéfique. Il peut s’agir d’un sport ou tout simplement de marcher 30 minutes par jour. D’autre part, même en période de travail intense, il faut savoir se réserver des plages de loisir, passer du temps avec ses proches, voir ses amis… Le travail semble parfois tellement important qu’on en oublie de vivre !
 
La pratique de la relaxation, détaillée dans un autre article, peut permettre de diminuer l’anxiété et d’apprendre à son corps à être moins sensible aux situations stressantes.
 
Enfin, une psychothérapie, notamment avec certaines techniques cognitives, peut aider à aborder les difficultés au travail avec plus de distance. Développer l’estime de soi permet de ne pas trop se remettre en question lors des petits échecs professionnels. Enfin, accroître l’affirmation de soi contribue à savoir dire non à son chef quand la quantité de travail devient vraiment trop importante.
 
Dans tous les cas, quelques erreurs à ne pas commettre sont par exemple de se détendre avec « un bon verre de whisky », prendre un peu plus d’anxiolytiques que ce que le médecin a prescrit ou encore travailler encore plus…

1 commentaire: